Partenaires

CNRS
Logo Université de Strasbourg
Logo IREBS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Infos et Pages pratiques > Archives du site > À la une > 2011 : Le nouvel Irebs

2011 : Le nouvel Irebs

 

 

 

 

Au 1er janvier 2011, la FRE 3211 "Irebs : Biomolécules, biotechnologies et innovations thérapeutiques" est devenue l’UMR 7242 "Biotechnologie et signalisation cellulaire" et une équipe d’accueil conventionnée, l’EAc 4379 "Enzymologie des interactions plantes - champignons" a été créée.

Les deux grands problèmes scientifiques auxquels s’intéressere la nouvelle UMR sont :

  • la réaction des génomes à des changements d’environnement chimique, biologique ou physique et de leurs réponses en termes de réparation, d’activité transcriptionnelle ou de dégradations conduisant à la cancérogenèse,
  • la transduction de signal ou de matière de part et d’autre de la membrane cellulaire et la régulation de ces processus.

Ils sont les thèmes centraux des deux départements intitulés « Intégrité du génome et biologie tumorale » et « Récepteurs, protéines membranaires et innovation thérapeutique ».

La nouvelle unité mixte de recherche UMR 7242 "Biotechnologie et signalisation cellulaire" du CNRS et de l’Université de Strasbourg rassemble huit équipes regroupées dans ces deux départements et dispose de huit plateaux techniques.

L’Institut de recherche de l’École de biotechnologie de Strasbourg, l’Irebs, évoluera à terme vers une structure fédérative regroupant trois entités de recherche installées dans les locaux de l’École supérieure de biotechnologie de Strasbourg, sur le parc d’innovation d’Illkirch :

  • l’UMR 7242 "Biotechnologie et signalisation cellulaire" et ses 8 plateaux techniques
  • l’UMS 3286 "Plate-forme de Chimie Biologique Intégrative de Strasbourg" (PCBIS)
  • l’EAc 4379 "Enzymologie des interactions plantes - champignons"