Partenaires

CNRS
Logo Université de Strasbourg
Logo IREBS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Actualités > La protéine PARP-3, un nouvel acteur-clé de l’intégrité du génome

La protéine PARP-3, un nouvel acteur-clé de l’intégrité du génome

La poly(ADP-ribosyl)ation est une modification post-traductionnelle de protéines nucléaires médiée par les poly(ADP-ribose) polymérases (PARP), une famille de 17 protéines. Parmi celles-ci, PARP-1 et PARP-2, les plus étudiées, sont maintenant reconnues comme des protéines-clés de la stabilité du génome.

Les derniers travaux de l’équipe de Françoise Dantzer et Valérie Schreiber décrivent une autre protéine de la famille, PARP-3, comme étant un nouvel acteur de la réponse cellulaire aux cassures double-brins et un régulateur essentiel de la progression mitotique au cours de laquelle elle contrôle la dynamique du fuseau mitotique et l’intégrité des télomères.

Ces résultats, à paraître prochainement dans la revue Proc. Natl. Acad. Sci. USA, révèlent que la protéine PARP-3 pourrait être une nouvelle cible prometteuse en thérapie anticancéreuse.

- Lien vers l’article : DOI