Partenaires

CNRS
Logo Université de Strasbourg
Logo IREBS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Infos et Pages pratiques > Archives du site > Enseignement > Sujet de Master 2011 : Rôle de PARP-9 dans la réponse cellulaire aux dommages dans l’ADN

Sujet de Master 2011 : Rôle de PARP-9 dans la réponse cellulaire aux dommages dans l’ADN

28 mai 2010

Équipe : Poly(ADP-ribosyl)ation et intégrité du génome

Titre : Rôle de PARP-9 dans la réponse cellulaire aux dommages dans l’ADN

Projet de thèse :

Notre laboratoire étudie l’implication d’une modification post-traductionnelle, la poly(ADP-ribosyl)ation, dans la réponse aux dommages dans l’ADN et le maintien de la stabilité du génome. Nous combinons des approches de biologie moléculaire, cellulaire et de biochimie avec l’établissement de modèles cellulaires et animaux déficients (souris KO) pour étudier la fonction des enzymes qui catalysent cette réaction, les PARP. Nos résultats récents ont mis en évidence une implication de PARP-9 dans la réponse aux agents génotoxiques. Notre objectif est de déterminer le mécanisme d’action de PARP-9 dans ce processus. Le projet se focalisera sur la recherche et l’identification des partenaires de PARP-9 par co-immunoprécipitation et spectrométrie de masse. Ce travail se poursuivra par le phénotypage de lignées cellulaires invalidées pour l’expression de PARP-9 (shRNA) et des souris PARP-9-/- déjà disponibles au laboratoire.

Expertises qui seront acquises au cours de la formation :

  • Culture cellulaire
  • Western-blot, immunoprécipitations, immunofluorescence
  • Manipulation de souris, prélèvements d’organes

Contact : SCHREIBER Valérie