Partenaires

CNRS
Logo Université de Strasbourg
Logo IREBS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > UMR 7242 Biotechnologie et signalisation cellulaire (Jean-Luc Galzi) > Intégrité du génome et biologie tumorale (Animation scientifique : Valérie Schreiber) > Signalisation nucléaire et cancer > Presse > Une protéine virale provoquant le cancer peut être rendue anti-cancéreuse par une simple mutation

Une protéine virale provoquant le cancer peut être rendue anti-cancéreuse par une simple mutation

(Ristriani et al. 2009)

L’Alsace, 18 décembre 2008

Une équipe mixte de recherche ULP/CNRS à Strasbourg vient de publier des travaux qui montrent comment une mutation infime sur une protéine d’un virus provoquant le cancer a transformé celle-ci en substance anticancéreuse...

- Lire la suite

Communiqué de presse de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg, 15 décembre 2008

Des chercheurs de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg ont découvert qu’une mutation particulière peut transformer l’oncoprotéine E6, un facteur de multiplication des cellules de cancer du col de l’utérus, en un facteur suppresseur de la tumeur...

PDF - 56.7 ko
ULP - 15 décembre 2008

 

 

 

 

2008, une année avec le CNRS - Rapport scientifique

Une protéine virale devenue anticancéreuse ! Des chercheurs viennent de montrer que la mutation d’un seul acide aminé peut transformer la protéine viral E6 responsable du cancer du col de l’utérus en... son contraire, à savoir un facteur suppresseur de tumeurs... lire la suite

PDF - 5.8 Mo
2008 - Une année avec le CNRS

 

 

 

 

Le journal du CNRS nº 238, novembre 2009

Depuis plus de 10 ans, l’équipe Oncoprotéines de l’Institut de recherche de l’école supérieure de biotechnologie de Strasbourg s’intéresse au virus du papillome humain qui provoque le cancer du col de l’utérus en exprimant deux petites protéines nommées E6 et E7...

PDF - 798.6 ko
Le Journal du CNRS - Novembre 2009